Des plats locaux à essayer lors d’un voyage en Namibie

Goûter aux spécialités locales est toujours une grande expérience en pays étranger. La Namibie a, elle aussi, son lot de plats typiques.

La gastronomie cache souvent de merveilleuses surprises aux touristes. Un voyage en Namibie leur offre une opportunité pour déguster les recettes locales du pays. Sa cuisine reste un incontournable par sa diversité et sa saveur. Les mets sont essentiellement à base de viande, de légumes, de maïs et de lait. Certains plats traditionnels sont préparés avec de la viande de zèbre, de gnou et même de l’oryx. Ces gibiers sont cuisinés de façons différentes pour plaire à toutes les papilles. C’est alors une belle découverte qui restera gravée dans la mémoire des carnivores.

La gastronomie namibienne et ses origines

La cuisine namibienne est dérivée des techniques autochtones et de la période coloniale. Les Allemands, les Britanniques et les Afrikaners y ont laissé un héritage gastronomique. Ce n’est pas étonnant de voir la choucroute figurée sur les cartes des restaurants. Pendant les fêtes ou les week-ends, le fameux « braai » est organisé et les saucisses boerewors composent le barbecue. Ces dernières sont grillées avec les différents pavés de viande. Les préparations culinaires locales sont aussi très variées, grâce à l’influence des onze ethnies qui forment la Namibie. Même si le pays ne possède pas son plat traditionnel, plusieurs mets sont très appréciés et connus dans certaines régions africaines. Le potjiekos, qui signifie littéralement « petit pot », fut introduit par les Hollandais durant la guerre de Quatre-vingts ans. Le principe de cette préparation consistait à faire cuire toutes les nourritures dans de grandes marmites à trois pieds.

Des mets populaires en Namibie

Lors d’un voyage en Namibie, la dégustation du biltong est un incontournable. Il fait partie des plats populaires du pays. La viande est trempée dans du vinaigre de cidre. Elle est ensuite assaisonnée avec du sel, du poivre, de la cassonade et de la coriandre. Elle est égouttée après une heure de marinade puis séchée. Le mieliepap ou le pap, lui, est fait avec du maïs moulu et présenté comme la polenta. Il est accompagné de viande, de légumes verts et du piment, une sauce tomate peut être servie en complément. L’Apfel-Rosinen Risotto a été revisité à la namibienne. Le riz basmati est imbibé de cidre dans cette version locale. Il est mélangé à des ingrédients du pays, lui donnant un goût sucré-salé et un parfum aromatisé. Les raisins secs, les pommes en bâtonnets, la coriandre et le persil sont la touche finale avant de le servir.

Que boire en Namibie ?

Les boissons désaltérantes et alcoolisées ne sont pas assez nombreuses en Namibie. Hormis les sodas, la bière est la plus courante dont le shandy. Ce panaché est composé de bière et de citronnade, de jus de pomme ou d’orange. Le Rock Shandy est préparé avec de la limonade et de l’eau gazeuse, relevé d’un trait d’angostura. L’amarula, quant à elle, est une liqueur extrait du fruit de marula, très digestive. Elle peut être servie avec des glaçons ou en cocktail. Par précaution, la consommation de l’eau du robinet est déconseillée pendant un séjour en Namibie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *