CBD : ce que vous ignorez

Le résultat de différentes études scientifiques rapporte que le cannabis cbd qu’il soit ingéré sous forme de produits dérivés comme les weed cbd, les résines cbd ou appliquée en usages externes pour soigner la peau, procure effectivement beaucoup de soulagement aux consommateurs, mais est-ce qu’il ne serait pas nocif pour autant ?

Les bénéfices du CBD

Il existe de nombreuses vertus thérapeutiques que l’on ignore sur le cannabis légal, comme d’autre part, on ne pourrait s’assurer si le cannabis cbd est réellement inoffensif pour la santé. Dans le domaine de la nutrition et du cosmétique, l’huile cbd est utilisée comme complément alimentaire en tant qu’antioxydant. Il se retrouve sous différentes présentations dans les produits alimentaires ou les produits cosmétiques.

Pour ses qualités thérapeutiques, la consommation de cannabis cbd réduirait de façon considérable le nombre de crises d’épilepsies, l’huile cbd serait ainsi préconisée dans le traitement d’enfants épileptiques ou autistes.

La fleur cdb et la résine cbd disposent notamment de vertus anti-inflammatoires avec l’avantage de ne pas provoquer d’effets nocifs et psycho-actifs comme la paranoïa ou l’angoisse, contrairement au THC, tout en procurant des sensations de bien-être et d’apaisement. Le CBD aurait déjà fait ses preuves aussi pour le traitement de l’Alzheimer ou de certains cancers.

Les risques du CBD

Malgré tout, il ne faudrait pas ignorer les effets secondaires de l’e-liquid cbd pour ceux qui utilisent le vapotage (somnolence, sensation de fatigue,…) ce qui pourrait provoquer des accidents de la circulation.

L’ingestion d’huile cbd provoquerait notamment la sensation de bouche sèche, les vertiges ou les étourdissements dus à la baisse de la pression artérielle, les nausées, les migraines, les diminutions d’appétit, les diarrhées. Des malades atteints du Parkinson ont vu l’augmentation de leur tremblement suite à la prise d’une forte dose de cbd.

Il faut également évoquer les conséquences que la combustion pourrait avoir sur la santé, car même s’il est indiqué sur les emballages qu’il est interdit de fumer les résines cbd ou les fleurs cbd, ceci n’empêche les consommateurs de fumer ces substances.

Compte tenu du fait que le CBD est tout nouveau sur le marché, la prudence est de mise quelle que soit son utilisation, au besoin il est préconisé de consulter un médecin pour toute indication thérapeutique. Dans le commerce, un autre exemple de précaution à prendre, les fleurs cbd sont tellement identiques aux « têtes de beuh » que ceci pourrait prêter à la confusion. Le consommateur risquerait dans ce cas de se retrouver avec des produits illicites, et serait passible d’être puni par la loi. En attendant, il est considéré comme un simple « complément alimentaire » et autorisé en tant que tel dans le commerce, notamment en France.